Une voiture électrique ou hybride en voiture de société ? C’est fiscalement intéressant !

Quand on parle de voitures électrifiées, on pense souvent aux avantages en termes d’écologie, d’économie de carburant ou encore de silence dans l’habitacle. Pourtant, les voitures électriques et hybrides sont aussi intéressantes du point de vue fiscal !

Que ce soit dans un contexte privé ou professionnel, se déplacer en voiture reste important et primordial pour une grande majorité des Belges. La démocratisation des voitures électrifiées pose la question : et si on passait à une voiture électrique ou hybride ? On peut revenir à l’infini sur les avantages de rouler en électrique et également démonter les idées reçues sur ce type de véhicule. Mais il y a un point qui n’est pas assez souvent abordé… l’avantage fiscal ! Saviez-vous par exemple que les véhicules électriques sont exemptés de taxes de mise en circulation et de circulation en Flandre et sont au plus bas à Bruxelles et en Wallonie ?

La fiscalité automobile revue en 2020

Afin de stimuler l’achat de voitures électriques et hybrides, la fiscalité automobile récompensait fortement ce type de véhicules. Mais cela a créé un effet pervers jusqu’en 2019 puisque certaines hybrides qui n’en avaient que le nom bénéficiaient d’un avantage fiscal conséquent. Dans les faits, ces « fausses hybrides » disposaient d’un tout petit moteur électrique qui n’était que trop rarement rechargé et émettaient de plus beaucoup de CO2. Depuis 2020, le gouvernement a donc resserré la vis à ce sujet.

Honda Jazz

Jusqu’à 100% de déductibilité pour les « vraies » hybrides

Qu’est-ce qui a changé ? Depuis le 1er janvier 2020, les émissions de CO2 sont désormais prises en compte pour le calcul de l’avantage fiscal. Un nouveau mode de calcul qui pénalise les voitures thermiques « classiques » et ces fameuses fausses hybrides… mais qui récompensent les vraies comme la Honda Jazz Crosstar par exemple, déductible entre 77 et 81% selon la version choisie. Les voitures 100% électriques comme la Honda e restent toujours aussi avantageuses avec une déductibilité de 100% contre 120% jusqu’à 2019. De plus, comme l’avantage de toute nature (ATN) imposable est soumis au précompte professionnel, il sera également réduit puisque les émissions de CO2 sont également prises en compte dans ce calcul.

Quid de la carte essence ?

L’avantage de disposer d’une voiture de société dans son package salarial, c’est aussi l’indispensable carte essence. Le principe est le même pour les voitures électriques puisqu’une carte de recharge est fournie afin de recharger les batteries aux bornes. Toutes les entreprises ne disposent pas ainsi des infrastructures sur site et tout le monde n’a pas la possibilité non plus de recharger les batteries de son véhicule à son domicile.

Alors, prêt à passer aux voitures électriques et hybrides ?
Demandez plus d'informations sur la gamme Honda via notre site ou prenez contact avec nos équipes pour organiser un essai routier.